mardi 27 janvier 2009

Vérification des conditions d'utilisation d'un test

Après le choix du test statistique, c'est le second 'gros' problème dans la réalisation d'un test . C'est aussi la cause de nombreuses conlusions erronées ; on ne voit bien souvent que ce que l'on veut voir (ex : p < 0.05).

Bien sur, quand on compare les moyennes d'une variable numérique entre 2 groupes de sujets, souvent on 'a envie' que la différence soit significative, parce que cela va dans le sens de notre objectif. Malheureusement, la fiabilité du 'p < 0.05' repose sur des hypothèses qui doivent impérativement être vérifiées (dans le cas des tests paramétriques, c'est à dire les plus courants), sous peine d'arriver à une conclusion totalement fausse. Le chercheur un peu trop pressé met ainsi en jeu sa crédibilité, sa réputation et celles de la structure dans laquelle il évolue.

Je viens maintenant à la défense de cette grande part des utilisateurs de la statistique car, à leur décharge, les logiciels statistiques du marché sont (probablement) tous d'excellents calculateurs mathématiques, mais réservés aux professionnels de la statistique. Ces logiciels partent du postulat que l'utilisateur doit connaître les spécificités du test pratiqué. Malheureusement, en France, la statistique est le parent pauvre des formations scientifiques, médicales et d'ingénierie (et il y a peu de chances que cela s'arrange au vu des discussions que je peux avoir avec des enseignants en statistique). Au final, une majorité d'utilisateurs 'se débrouillent' avec ce qu'ils ont à leur disposition, car peu ont le temps de se plonger dans les ouvrages de référence sur l'analyse statistique des données. Du coup, le risque d'erreur dans l'interprétation des résultats est criant.

A l'inverse des autres logiciels de statistique du marché, StatEL ne participe pas à la course à l'exhaustivité des tests proposés. StatEL propose les tests les plus courants (généralistes ou un peu plus spécialisés), mais en vous assurant que les conlusions présentées répondent aux exigences inhérentes à chaque test utilisé.

Ainsi, lorsque cela est requis, StatEL vérifie toujours les conditions d'utilisation du test statistique que vous avez choisi d'exécuter, vous signale par un message d'alerte si une condition n'est pas respectée et, le cas échéant, vous indique le nom d'un test de substitution que vous pouvez pratiquer.

Vous êtes donc pris en charge par StatEL pour, au final, arriver à une conclusion qui tiendra compte de tous les paramètres inhérents au test pratiqué, que vous ne connaissez pas forcément.

Visualisez cette vidéo pour vous convaincre de l'intérêt de StatEL dans la vérification des conditions d'utilisation d'un test :

video

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire